OH SARIE MARIJS

Version chantée en français - 484 Ko


Cette mélodie afrikander, c'est-à-dire en néerlandais d'Afrique du Sud,
la préférée de BP soi-même,
est interprétée en français dans le fichier audio ci-joint :


O Sari Marès,
belle amie d'autrefois,
en moi tu demeures vive.
L'amour est plus fort que la vie et que les vents;
qui peut arrêter son élan?

Refrain:
Je veux te revoir, o mon vieux Transvaal
plaine semée de chaumes
où le vent parfumé dans les arbres toujours verts
sans cesse d'amour nous parle.
où le vent parfumé dans les arbres toujours verts
nous parle d'amour toujours.

Et quand je pris l'eau
pour quitter mes amours
le diable gonflait la voile
depuis en mon âme rien ne peut effacer
les claires images d'antan.


mais sa version originale est :


Myn Sarie Marijs is so ver van myn hart,
Maar'k hoop om haar weer te zien.
Sy het in die wyk van die Mooi Rivier gewoon,
Nog voor die oorlog het begin.

Refrain:
O bring my trug na die ou Transvaal,
Daar waar myn Sarie woon.
Daar onder in die mielies
By die groen doringboom,
Daar woon myn Sarie Marijs.

Ek was so bang dat die Kakies my sou vang
En ver oor die see wegstuur;
Toe vlug ek na die kant van die Upington se sand
Daar onder langs die Grootrivier.

Die Kakies is mos net soos 'n krokodille pes,
Hulle sleep jou altyd water toe;
Hul gooi jou op n skip vir 'n lange, lange trip,
Die josie weet waarnatoe.

Verlossing die kom en die huis toe gaan was daar,
Terug na die ou Transvaal;
Myn lieflingspersoon sal seker ook daar wees
Om my met 'n kus te beloon.


Cette chanson était la préférée de Baden-Powell lui-même !

retour vers la liste alphabétique des chants